Le bénéfice local

Un parc éolien est un projet créateur de valeur pour le territoire. Outre les conséquentes retombées fiscales dont bénéficient les communes d’implantation, le territoire profitera également d’un budget pour des mesures d’accompagnement, ainsi que des retombées économiques de la phase chantier et la création d’emploi pour la maintenance des éoliennes.

Les retombées pour les collectivités

L’implantation d’éoliennes et leur production d’électricité induit le paiement annuel de différents impôts et taxes (impôt forfaitaire sur les entreprises de réseaux, taxe foncière, etc.) revenant aux collectivités, selon le détail du tableau ci-contre.

Le parc éolien versera également aux communes de Gipcy, Rocles et Tronget, une indemnité annuelle pour l’entretien des chemins communaux qui seront utilisés pour le chantier et la maintenance.

RETOMBÉES FISCALES ANNUELLES
Pour 5 éoliennes N131
Commune de Gipcy (5 éoliennes)
24 800€
Communauté de Communes
du Bocage Bourbonnais
75 400€
Département de l’Allier
45 700€
Etat
4 100€

Les mesures ERC (évitement, réduction, compensation) et mesures et d’accompagnement

Dans le cadre de l’étude d’impact sur l’environnement du projet éolien, RWE est tenu de suivre les principes de la séquence ERC « éviter, réduire et compenser » ayant pour but pour d’éviter les impacts du projet, de réduire ceux qui n’ont pu être suffisamment évités et, de compenser les effets notables qui n’ont pu être ni évités, ni suffisamment réduits. Cette séquence a été intégrée dès la naissance du projet, permettant ainsi de définir des mesures pour que son niveau d’impact impact soit le plus faible possible sur la biodiversité et le cadre de vie.

Des mesures dites d’accompagnement du projet sont également mises en place, afin de faire du parc éolien un projet de territoire !

Un budget d’environ 210 000€ est alloué à la réalisation de l’ensemble de ces mesures. 

Les mesures suivantes ont été définies en concertation avec les élus et habitants de la commune :

  • Mesure 1 : Aide Renouvelable aux Particuliers (voir encadré ci-dessous) ;
  • Mesure 2 : Bourse aux arbres pour les riverains ayant une vue sur les éoliennes (voir encadré ci-dessous) ;
  • Mesure 3 : Densification d’une haie au niveau du panorama des Côtes Matras et le long de la RD 106 ;
  • Mesure 4 : Participation à la mise en valeur de l’église Saint-Pierre de Gipcy et du belvédère des Côtes Matras ;
  • Mesure 5 : Enfouir le réseau électrique aérien à l’entrée du village de Gipcy ;
  • Mesure 6 : Contribuer au financement de plans en faveur de la biodiversité ;
  • Mesure 7 : Installer des panneaux pédagogiques autour du parc éolien pour les promeneurs.

FOCUS : l'Aide Renouvelable aux Particuliers

L’aide renouvelable aux particuliers (ARP) est d’une mesure d’accompagnement qui profitera directement aux riverains du parc. Elle repose sur des fonds mis à disposition des particuliers afin de rembourser partiellement des travaux ou achats liés aux économies d’énergie et à la préservation de l’environnement.

Les investissements éligibles à l’ARP sont liés à l’isolation thermique des logements (matériaux pour murs, toitures, plafonds, fenêtres, etc.), aux économies d’énergies via l’installation de nouveaux équipements basse-consommation, à la production d’énergie utilisant une source renouvelable (panneaux solaires thermiques, petit éolien, puit canadien, etc.) ou encore l’aide à l’achat d’un véhicule propre (voiture, vélo, etc.) et aux diagnostics de performance énergétique.

Ces fonds disponibles correspondent à un budget total de 60 000€, soit jusqu’à 2 000€ par foyer, et sont accessibles aux foyers les plus proches du parc éolien, indépendamment de leur commune de rattachement, dès la mise en service du parc. 

Pour savoir qui pourra en bénéficier, rendez-vous sur cette page (4ème question).

Montant des travaux ou achats prévus
Prise en charge par l’ARP (%)
0 à 2 000 €
50 %
2 000 € et plus
40 % avec un plafond de 2 000 €

FOCUS : la bourse aux arbres

Dans le cas où certains riverains auraient une vue directe sur les éoliennes depuis leur lieu d’habitation, il leur sera possible de demander la plantation d’une haie bocagère. Pour ce faire, ils devront se manifester, dans un délai d’un an après la construction du parc éolien auprès du Maître d’Ouvrage.

Une enveloppe de 30 000 euros – ce qui représente approximativement 1 200 m linéaires de haies – sera réservée à cet usage. Les espèces proposées seront de type autochtone de façon à renforcer les caractéristiques du paysage et l’intérêt écologique.

La création d’activité économique locale

Lors de la phase de construction, RWE consultera et fera intervenir des prestataires locaux pour le chantier (terrassement, voirie et réseaux, rac­cordement électrique, etc.).

En phase d’exploitation, RWE assurera la maintenance du parc via des techniciens locaux et sous-traitants.